• Bienvenue à l'Abbaye de Chéhéry

    Une Abbaye cistercienne au coeur de l'Argonne

    28 octobre 1147 - 28 octobre 2022 : 875 ans !

    Ma fondation en tant qu'abbaye cistercienne fille de Lachalade, petite-fille de Trois-Fontaines et arrière petite-fille de Clairvaux, remonte au XIIe siècle.

    Malmenée par l’Histoire, de la Guerre de Cent Ans à la Grande Guerre, en passant par la Fronde et la Révolution, je fus pillée, saccagée, brûlée, occupée… mais j'ai tenu bon à travers les siècles. Aujourd'hui, grâce à un ambitieux projet de restauration mené tambour battant par mes nouveaux occupants et l'Association des Amis, j'espère retrouver un jour tout l'éclat de ma dernière reconstruction (~1750) ! En route vers mes 900 ans !

     

    La saison 2023/2024 est dans les cartons... Inscrivez-vous ci-dessous pour ne manquer aucun événement 👇 !

  • Faisons revivre un monument en péril

    Un monument historique majeur du Sud des Ardennes

    Aux confins des Ardennes, de la Meuse et de la Marne, la région de l’Argonne est un écrin de nature préservée, parsemée d’étangs et de vastes forêts, mais aussi une terre de mémoire: à seulement quelques kilomètres de Varennes-en-Argonne, où Louis XVI fut arrêté, et des sites de la Grande Guerre, l’Abbaye Cistercienne de Chéhéry fut fondée au XIIe siècle et a traversé l’Histoire. Entièrement reconstruite au XVIIIe, elle est un témoignage du renouveau cistercien de cette époque et constitue aujourd’hui un monument majeur du Sud des Ardennes.

    Le monument est en péril, et il est temps de le sortir de l’oubli! La restauration prendra plusieurs années, l’occasion d’associer le public aux enjeux de la conservation du patrimoine, au travers d’une structure associative, de chantiers écoles et d’un financement participatif.

     

    Après la mise en sécurité de la demeure, le visiteur sera en mesure de découvrir la splendeur de son cloître, de ses salons et des appartements du XVIIIe siècle, dont la disposition a été très peu modifiée. L’organisation d’événements culturels fera revivre les liens forts que l’Abbaye, sécularisée, a tissé au XIXe siècle avec le monde des Arts: Giulia Grisi, grande cantatrice de son temps, sa cousine Carlotta, danseuse de ballets, et Théophile Gautier y ont séjourné.

Tous Les Articles
×